Nos actions

Les Femmes Invisibles est un collectif associatif basé sur Montpellier venant en aide aux femmes et familles SDF. Le projet est né en septembre 2018. Nous sommes officiellement une association loi 1901 depuis le 10 novembre 2018.

 

Trouver un lit à ces personnes pour une nuit ne suffit pas. Le problème est plus complexe. La réponse doit être globale : un logement stable, une réinsertion dans la vie active, un accompagnement médical et psychologique et une présence humaine tout au long de leur réintégration. Notre objectif est de pouvoir réinsérer dans la société ces femmes. Vivre dans la rue marque profondément ces femmes. Elles ont besoin de reprendre confiance en elles. Nos objectifs sur le long terme sont les suivants :
- Permanence de médecins et de psychologues, et présence d’assistant.es sociales
- Mise à disposition de lits et de douches
- Mise à disposition de nourriture et de produits de première nécessité
- Accompagnement et encadrement dans leur projet professionnel
- Les aider dans leurs démarches administratives

Nous avons besoin de vous afin de développer notre association. Vous pouvez nous aider grâce à vos dons, ou en rejoignant notre équipe.

 

 

Un mot du président de l'association

J’ai grandi dans un milieu social très pauvre où j’ai vu les gens basculer de la pauvreté vers une extrême pauvreté. C’est la vie me dira-t-on. Je ne crois pas en cette fatalité, ni au hasard. La rue n’était jamais loin dans l'esprit de ma famille.  La République a pu offrir à sa population une école gratuite, l’accès au soin et un service public proche des citoyens. "La République ne peut abandonner personne" telle était notre maxime et nous l’aimions. Je suis frappé de plus en plus de voir dans nos rues et centres commerciaux des gens délaissés par le collectif. Une larme pour une femme âgée ou quelques euros pour une autre avec des enfants. J’ai vu là ma sœur, ma mère ou ma grand-mère. La République aurait-elle faillie à son devoir ? Une solution collective doit être apportée par le plus grand nombre. Mon engagement dans l’association « Les Femmes Invisibles » est pour moi un devoir d’être humain et de celui de porter assistance à notre prochain.

Notre actualité